Le dispositif du Bois-de-Goersdorf


Le dispositif du Bois-de-Goersdorf :

Le Bois-de-Goersdorf Est un ruisseau qui prend sa source dans le massif du Langenberg au Sud-Est de Lembach et se jette dans la Sauer. Le dispositif se trouve sur la route militaire qui relie Woerth à l'ouvrage du Four-à-Chaux (15), à l'Ouest du vallon Bois-de-Goersdorf. Cette route militaire devait remplacer le passage par la vallée dans le cas ou ce dernier serait coupé par un bombardement. Elle offrait par ailleurs l'avantage d'être mieux défilée. Des aménagements bétonnés pour cette route non bitumée sont visibles à quelques dizaines de mètres à l'est de la destruction.

Le dispositif Est composé de deux alignements parallèles de quatre puits chacun qui s'enfoncent dans le remblai de la route au niveau des accotements. Les puits situés dans l'accotement du côté montagne ont une profondeur de 3 mètres, alors que ceux du côté vallée font 5 mètres.

Cette double série de puits s'explique par le fait que la pente de la montagne Est peu escarpée. Comme expliqué dans la description générale des destructions, les terres sont dispersées dans un axe où l'épaisseur Est la moindre (ligne de moindre résistance). Lorsque la pente est escarpée, la ligne de moindre résistance Est inclinée d'environ 45° et la terre Est dispersée en contre-bas de la route. En revanche, lorsque la pente est faible, la ligne de moindre résistance Est quasi verticale et les terres dispersées retombent partiellement dans le cône de rupture. La destruction du Bois-de-Goersdorf étant en zone de pente faible, les concepteurs ont doublé les puits pour améliorer les rejets de matériaux vers la vallée.

A l'exception du boîtier de connexion pour les câbles de mise à feu, les dispositifs sont semblables à quelques détails prêt à ceux de la chapelle Notre-Dame des Bois. La capacité du puits Est peinte en blanc ("GM 300" ou "GM 500") sur une pancarte peinte en noir.




- Suite