Dispositif franšais Ó Loupershouse


Le dispositif franšais Ó Loupershouse :

Le premier blockhaus (MC 8 E), qui est aussi le plus important se trouvait au carrefour des routes de Loupershouse - Farschviller et de la gare de Farschviller. Il était armé d'un canon antichar de 47 mm et d'une mitrailleuse (Hotchkiss de campagne d'un calibre de 8 mm).

Le second (M 34), plus petit, était situé à 400 mètres au Nord-Est du blockhaus MC 8 E. Il était armé d'une mitrailleuse Hotchkiss et d'un F.M. (Fusil-Mitrailleur modèle 1924/29 d'un calibre de 7,5 mm).

Ces deux blockhaus furent construits entre 1935 et 1939, c'est-à-dire avant le début des hostilités. Ils défendaient le pont-route à l'entrée du village ainsi qu'une barrière antichar. Les deux blockhaus étaient protégés par un épais réseau de barbelés ainsi de nombreuses tranchées.

Ces bouchons faisaient partie du quartier du 2e bataillon du 174e R.M.I.F. (Régiment de Mitrailleurs d'Infanterie de Forteresse) commandé par le commandant GOUILLEUX, qui a remplacé le commandant LEGENDRE au début de mai 1940.

Avant-poste était défendu par la section de l'aspirant André PONEL (arrivé le 26 mai 1940 à Loupershouse) qui fut répartie en trois groupes de F.M. : deux groupes dans Blockhaus MC 8 E sous les ordres de l'aspirant PONEL et un groupe dans Blockhaus M 34 sous les ordres du sergent RUINARD.


- Suite