Le fort de Schoenenbourg est situé dans le nord du département du Bas-Rhin, près de la ville-frontière de Wissembourg. Il est situé sur les communes de Hunspach et d'Ingolsheim, à 4 kilomètres au nord de Soultz-sous-Forêts et à 50 km au nord de Strasbourg (carte Michelin n°87, pli 3).

DESCRIPTION DU FORT

Le fort de Schoenenbourg est, de par sa taille, le plus important ouvrage visitable en Alsace (l'ouvrage le plus étendu de la Ligne Maginot est en fait son voisin, l'ouvrage du Hochwald. Celui-ci n'est pas ouvert à la visite, car l'armée y a installé un centre de détection aérienne : la base aérienne 901 - Drachenbronn).

Construit de 1931 à 1935, le fort de Schoenenbourg est un important ouvrage d'artillerie dont la mission était de verrouiller, avec les ouvrages voisins, le nord de l'Alsace et plus particulièrement les pénétrantes de Wissembourg vers le sud. Il était prévu pour une garnison de 600 hommes, et disposait de nombreuses installations de vie, de service et de combat, essentiellement souterrains.

Il se compose de deux entrées puissamment bétonnées, implantées au coeur de la forêt de Hunspach, à proximité desquelles s'étendent, à une profondeur maximale de 30 mètres sous terre, les installations de vie et de service : casernement, cuisines, infirmerie, centrale électrique, systèmes de ventilation et de filtrage de l'air, ateliers, réserves d'eau et de carburant, etc.,.

A plus de 1000 mètres de ces entrées, se situent les organes de combat, 6 "blocs" dispersés sur plusieurs hectares, fortement bétonnés, et disposés en surface. Les blocs d'infanterie sont reconnaissables, en majorité, à leur façade percée de créneaux de tir pour mitrailleuses et canon antichar, les blocs d'artillerie sont caractérisés par la présence de tourelles éclipsables, fortement blindées.

Un réseau de galeries développé sur près de 3 kilomètres et à une profondeur moyenne de 22 mètres sous la surface du sol relie ces différentes installations entre elles.

Les galeries principales sont parcourues par un train électrique sur voie de 60 cm. Les blocs d'entrée et de combat sont reliés verticalement par des escaliers et 6 monte-charge de 1 à 5 tonnes.

En résumé, les 8 blocs de l'ouvrage situés en surface se définissent comme suit :

 

AVANT GUERRE :


LA CAMPAGNE DE FRANCE :


APRES GUERRE :



- Suite