Après la guerre


Après la guerre

La paix revenue, plus personne ne s'occupe des ouvrages fortifiés qui rappellent de mauvais souvenirs et qui finissent par disparaître sous la végétation. L'armée vend alors les petites infrastructures de la Ligne Maginot et la commune de Hatten rachète le terrain où est édifiée la casemate. Celle-ci est alors abandonnée, ouverte à tous vents, ferraillé et pillée.

Une association prends les choses en main

A la fin des années 1980, la municipalité de Hatten songe à établir un mémorial en souvenir des terribles événements de la seconde guerre mondiale. Elle choisit alors le site de la casemate Esch, et obtient le blindé que l'on aperçoit sur le dessus de l'ouvrage. La mairie confie alors la réhabilitation du fortin aux membres bénévoles de l'association des Amis de la Ligne Maginot d'Alsace.

S'ensuit alors un patient travail de rénovation et de rééquipement de l'ouvrage. Peu à peu, les locaux retrouvent leur fonction d'autrefois. La chambre de tir nord est reconstituée en son état de 1939, même l'armement y est réinstallé. Le dortoir attenant retrouve son aspect d'origine. Toute l'aile nord est ainsi remise au standard de la Ligne Maginot.

L'aile sud, quant à elle, est aménagée en tant que musée, où sous des vitrines, on découvre de multiples aspects de la guerre passée : mannequins équipés de pied en cap, armements insignes, documents, postes de radio ou de téléphonie, ustensiles quotidiens du soldat. Une exposition de maquettes occupe toute une pièce.











La casemate Esch est inaugurée le 3 mai 1987, et accueille, depuis cette date, des milliers de visiteurs. Ces dernières années, la valorisation du site est elle aussi en cours, par différentes implantations de systèmes de défense de la Ligne Maginot. Ainsi, une partie du réseau de rails antichars a été reconstituée du côté sud, tout comme une fraction du réseau de barbelés. Divers cuirassements de campagne ont été rassemblés sous la forme d'une reconstitution d'un point d'appui, comme il y en eut des dizaines dans la campagne et la forêt environnantes.

Située le long d'un axe passager, sur lequel transitent bon nombre de touristes, la casemate Esch est devenue un musée où l'on découvre les événements exceptionnels qui ont marqué notre région, de 1939 à 1945. Durée de la visite : 30 à 40 mn.


- Retour